Formation métier à tisser

Ca y est, le métier à tisser est monté grâce au concours d’une charmante dame qui sera également votre formatrice.

Le métier à tisser est probablement un des plus vieux outil au monde, on en retrouve des traces vieilles de plusieurs milliers d’années.

C’est un outil très simple à fabriquer. Une plantation de coton, un élevage de vers à soie et vous voilà capable de fabriquer vos propres vêtements.

S’assoir devant un métier à tisser c’est plonger dans l’histoire universelle, c’est apprendre à reproduire des gestes séculaires, c’est recevoir un héritage et un savoir faire transmis de génération en génération, siècle après siècle.

métier à tisser Thaïlande année 1900

La formation sur notre métier à tisser

Les formations se font à la journée. Une journée ou plus, à vous de voir selon votre désir de parfaire votre technique.
Le prix inclus la formation, le logement et les 3 repas de la journée

  • 2,500 bahts / jour pour 1 personne
  • 3,500 bahts / jour pour 2 personnes

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations, pour préparer votre future séjour… de fil en aiguille…

métier à tisser, apprendre le tissage soie coton
métier à tisser, apprendre le tissage soie coton

Métier à tisser, un peu d’histoire

Les tout premiers métiers à tisser datent de 10 000 à 12 000 ans, voire plus.

De l’ancien Siam (il ya 3 500 ans) jusqu’en 1850 environ, les Siamois, hommes et femmes, s’habillaient principalement du même sarong ou chong kraben (pantalon traditionnel confectionné de manière à ce qu’un sarong soit enveloppé dans ses jambes). Et c’était à peu près tout.

Les femmes siamoises avaient également la possibilité de porter un châle ample, appelé sabai, autour des épaules. Le but de la sabai n’était pas de couvrir les seins en public, mais d’apporter de la chaleur aux journées froides ou du style à tous les jours.

Ce vêtement de base quotidien n’a vraiment pas changé jusqu’au milieu du 19e siècle. En fait, même jusque dans les années 1930, dans les régions rurales et isolées du Siam, on pouvait encore voir des femmes en public ne portant qu’un sarong ou un chong kraben, tout comme leurs ancêtres il y a 3000 ans.

Si vous étiez une femme ordinaire dans l’Ancien Siam et que vous vouliez porter un sarong, vous devriez le tisser ou au moins un membre de votre famille devrait le tisser. Si vous étiez un homme et que vous vouliez porter un sarong, vous devriez le faire tisser par votre mère, votre fille ou votre femme, car seules les femmes tissent.

Le métier à tisser en bois simple était facile à construire et disponible pour tous les ménages. L’objectif principal d’un métier à tisser est de créer une tension sur les fils verticaux (la chaîne), ce qui permet ensuite au tisserand d’entrelacer un fil horizontal (la trame) sur et sous la chaîne.

Ceci est un bref aperçu, si vous désirez en savoir plus je vous recommande vivement cet article très complet :
https://mythailand.blog/2019/01/14/thai-traditional-fabrics/

apprendre le tissage soie coton
apprendre le tissage soie coton
apprendre le tissage soie coton
apprendre le tissage soie coton
apprendre le tissage soie coton
apprendre le tissage soie coton
thai wwoofing, wwoof, wwoofing in thailand, wwoofing en thailande, woofing, bénévolat en thailande, volunteer in thailand
Fermer le menu