Authentique massage thaïlandais

Une demande régulière de la part de nos woofers était la possibilité de découvrir les bienfaits d’un vrai massage thai. Non pas un de ceux pratiqués par des mains inexpertes mais un authentique massage thaïlandais fait dans les règles de l’art, selon les techniques et la spiritualité séculaires.

Et bien, désormais, il est possible de profiter de massages thais directement au sein de notre ferme. Nous avons la chance d’avoir au village tout proche, deux masseuses expérimentées qui se déplaceront sans problème pour vous faire découvrir cet art millénaire. 

massage-thai-traditionel-authentique-relax-oil-huile
massage thai

Le massage thai traditionnel peut s’appuyer sur une longue histoire de guérison thérapeutique. 

Si l’on retrace l’évolution des techniques de massage-guérison pratiquées en Thaïlande, on découvre le fait étonnant que les premières racines du massage thaïlandais ne se trouvent pas en Thaïlande mais en Inde. Le fondateur légendaire de cet art aurait été un médecin du nord de l’Inde. Connu sous le nom de Jivaka Kumar Bhaccha, il était un contemporain du Bouddha et un médecin personnel du roi de Magadha Bimbisara il y a plus de 2 500 ans. Les enseignements de Kumar Bhaccha ont probablement atteint ce qui est maintenant la Thaïlande en même temps que le bouddhisme – dès le 3ème ou le 2ème siècle avant JC 

Les bases théoriques du massage thaïlandais sont basées sur le concept de lignes d’énergie invisibles traversant le corps. 

L’origine et l’influence indiennes sont évidentes ici puisque le fond de cette théorie réside clairement dans la philosophie du yoga. La philosophie du yoga stipule que l’énergie vitale (appelée Prana) est absorbée par l’air que nous respirons et par la nourriture que nous mangeons. Le long d’un réseau de lignes d’énergie, les Prana Nadis, l’être humain reçoit alors cette énergie vitale. Parmi ces lignes d’énergie, la technique du massage Thai a sélectionné 10 lignes principales sur lesquelles se trouvent des points d’acupression particulièrement importants. Masser ces lignes et ces points permet de traiter toute une gamme de maladies ou de soulager la douleur. Les 10 lignes principales suffisent pour effectuer un traitement pratique de tout le corps et de ses organes internes. Les perturbations dans le flux d’énergie entraînent un approvisionnement insuffisant en Prana, ce qui, à son tour, conduit à la maladie.

En regardant la tradition du massage thai, il est très clair que cela n’est pas vu comme un simple travail. 

Le massage thai a toujours été considéré comme une pratique spirituelle étroitement liée aux enseignements du Bouddha. Jusqu’à récemment, c’était au Temple bouddhiste que le massage thai était enseigné et pratiqué. La mise en place d’installations de massage légitimes en dehors des temples est un développement récent.

Le massage était censé être une application physique de Metta, le mot pali (et thaï) utilisé dans le bouddhisme Theravada pour désigner la «bonté aimante» 

Nombre de masseurs thais travaillent encore dans un tel état d’esprit aujourd’hui. Un vrai bon masseur exerce son art dans une atmosphère méditative. Il commence par un Puja, une prière méditative, pour se centrer pleinement sur le travail, sur la guérison qu’il est sur le point d’effectuer. Il y a un monde de différence entre un massage effectué dans une humeur méditative et un massage qui vient d’être fait en tant que travail. Seul un masseur travaillant dans une atmosphère méditative peut développer une intuition pour le flux d’énergie dans le corps et pour les lignes Prana.

Au milieu des années 80, le massage thaï semblait être un art en voie de disparition. Les drogues chimiques ont de plus en plus remplacé  les remèdes traditionnels et la réputation du massage thaïlandais est tombée au point d’être considérée comme une pratique de charlatan. Cela n’a pas été aidé par le fait que la prostitution dans les salons de massage, à peine déguisée, se faisait passer pour un « massage thaï ». Des massages de qualité inférieure proposés sur les plages et dans certains lieux de massage commerciaux ont aggravé la situation.

Fin des années 80 on retrouve un regain d’intérêt pour les soins de santé alternatifs à l’Ouest et, dans une certaine mesure, en Thaïlande et dans d’autres pays de l’Est.

Soudain, les Occidentaux à la recherche de traitements traditionnels découvrent le massage thaïlandais. Médecins, infirmières, physiothérapeutes et masseurs, ainsi que des personnes ayant une formation en yoga, yoga thérapie et méditation, sont venus en Thaïlande pour compléter leurs connaissances par une formation au massage thaïlandais traditionnel.

De plus en plus, les Thaïlandais semblent se rendre compte que pour certains maux comme l’asthme, la constipation, les épaules bloquées, l’aide au rétablissement après une crise cardiaque ou pour retrouver la mobilité des membres après un accident vasculaire cérébral – pour ne citer que quelques-uns – le traitement de massage thaï est un bon complément à la médecine conventionnelle et à la thérapie.

Ainsi, en une décennie, le massage thai a retrouvé la crédibilité qu’il mérite à juste titre. Non seulement le massage thaïlandais a survécu, mais il est plus établi que jamais.

thai wwoofing, wwoof, wwoofing in thailand, wwoofing en thailande, woofing, bénévolat en thailande, volunteer in thailand
Fermer le menu