Compostage Bokashi

Comment faire son homemade Bokashi avec et sans EM


Le Bokashi est un processus par lequel les déchets organiques sont convertis en un complément de sol utile. Cependant, au lieu de la décomposition, le Bokashi utilise la fermentation.

Qu'est-ce que la méthode Bokashi ?

Dans ce processus, le son spécial des matières premières est scellé dans un récipient hermétique.

Les matières premières sont ensuite mises à fermenter et l’opérateur n’a plus qu’à retirer le lixiviat tous les deux jours. La fermentation se termine après deux semaines.

Cette méthode préserve la plupart des nutriments, car ils ne s’échappent pas sous forme de gaz ou ne sont pas dilués.

Le compostage Bokashi peut traiter beaucoup de choses comme la viande et les produits laitiers que le compostage ordinaire ne peut pas.

Déchets organiques de toutes sortes
Déchets organiques de toutes sortes peuvent être utilisés pour le Bokashi.

Comment faire du son Bokashi à la maison ?

Un seul paquet de son Bokashi peut coûter environ 15 Euros, ce qui en fait une expérience un peu chère… Souvent les gens se demandent s’ils peuvent produire ce mélange chez eux ?

Eh bien, la bonne nouvelle est que oui, vous pouvez le faire à la maison. Cependant, ce n’est pas un processus facile ou rapide. Cela peut prendre plusieurs semaines avant d’avoir votre premier lot de son Bokashi fait maison.

De quoi est composé le mélange Bokashi ?

EM Bokashi est la recette que ma femme utilise régulièrement Dans notre ferme bio.
 

Le mélange ou le son Bokashi est l’élément le plus crucial du processus. Il est difficile et peu pratique de faire fermenter un mélange organique sans cela.

Le son EM Bokashi est généralement un mélange de :

  • 40 parts d’eau.
  • 1 part de mélasse.
  • 1 part de EM-1.
  • Base de carbone pour votre son (papier déchiqueté, sciure de bois ou tout autre matériau sec riche en carbone) dans notre ferme nous aimons particulièrement le son de riz . 

Étape 1 : préparation du liquide d’inoculation : mélangez le liquide d’inoculation (1 part d’EM-1, 1 part de mélasse et 40 parts d’eau). Faites tremper votre matériau riche en carbone comme le son de riz, égouttez tout excès de liquide et scellez-le dans un sac en plastique. Laisser fermenter pendant deux semaines.

Étape 2 : séchez et conservez votre son : étalez le matériau et laissez-le sécher. Conservez-le dans un récipient hermétique dans un endroit frais et sec

@EM : Le mélange de micro-organismes efficaces est une combinaison unique de microbes qui rend ce processus possible. Il est popularisé sous le nom de « EM » parmi les amateurs de compost Bokashi
 
C’est un cocktail microbien composé de trois types principaux :
 
1) Lactobacillus spp. – Les bactéries productrices d’acide lactique.
 
2) Rhodopseudomonas spp – Il métabolise la lignine et les acides, qui sont présents dans la dégradation des déchets végétaux et animaux.
 
3) Saccharomyces spp – C’est une espèce de levure qui joue un rôle essentiel dans la fermentation.Ces microbes donnent au Bokashi son odeur aigre caractéristique. Ce n’est en aucun cas une odeur agréable, mais ce n’est pas aussi mauvais que le processus anaérobie naturel.
 
Infographie Bokashi

🌿 Recette alternative du Bokashi EM

Bokashi EM :

  • 3 sacs de charbon d’écorce de riz
  • + 3 de son de riz
  • + 1 de morceaux de coco.
  • Doit tenir dans la main sans trop s’essorer en eau.
  • Pour 120 KG => 30L de EM.

Laisser la préparation couverte pendant 2 semaines.

Recette alternative du Bokashi EM
Recette alternative du Bokashi EM
Bokashi EM une autre recette
Bokashi EM une autre recette. Nous l'expérimentons...

L'origine du Bokashi

Certains d’entre vous ont sans doute déjà entendu parler des EM, ou micro organismes efficaces. Ils furent identifiés par le Dr. Teruo Higa – professeur émérite à l’Université Ryukyus de Okinawa, Japon – en 1980 après avoir découvert une combinaison de micro organismes favorisant la croissance des végétaux. Peu après, la technique des EM fut appliquée au compostage, avec des résultats remarquables… puisqu’ils permirent d’obtenir un engrais de très haute qualité en à peine quelques semaines !

Deuxième manière de faire soi même le son de bokashi sans EM . C est une méthode que nous expérimentons .

-La première étape consiste à mélanger deux tasses d’eau et une tasse de riz.
-Ensuite, séparez le riz de l’eau de riz et versez-le dans un bocal.
-Couvrez le bocal avec une étamine et placez-le dans un endroit sombre pendant une semaine…
-Maintenant, ajoutez une partie de l’eau de lavage du riz à 10 tasses de lait. Couvrez le bocal et laissez-le durant deux semaines cette fois-ci…

Après deux semaines, votre lait devrait s’être transformé en lactosérum. Retirez quatre cuillères à soupe de celui-ci du pot et mélangez ce lactosérum avec 12 tasses d’eau et quatre cuillères à soupe de mélasse.
Ajoutez à présent ce liquide au de son de riz.
Maintenant que vous savez faire vous-même du son Bokashi, il ne reste plus qu’à l’utiliser pour composter les restes de cuisine…
Fabrication du compost
Fabrication du compost à la Suwan Organic Farmstay

Processus de compostage Bokashi/Comment fabriquez-vous le compost Bokashi ? Bokashi cuisine / Bokashi kitchen

Le Bokashi est l’un des processus de compostage les plus simples. Une fois que vous avez tout ajouté dans le seau, cela ne nécessite pas beaucoup de supervision. L’ensemble du processus peut être divisé en trois étapes.

Infographie Bokashi 2

Étape 1 : préparation :
La première étape consiste à préparer votre seau Bokashi et vos restes de déchets. La meilleure chose à propos du Bokashi est que vous pouvez y ajouter presque n’importe quelle matière organique tant qu’elle est coupée en petits morceaux et qu’elle n’est pas déjà pourrie.

Un seau Bokashi est un conteneur en plastique avec un couvercle étanche et un robinet au fond. Il dispose également d’un tamis à placer sur le fond pour aider au drainage du lixiviat.

Avant d’ajouter quoi que ce soit dans le seau, veuillez le tester pour détecter les fuites en y versant de l’eau. S’il fuit, ne l’utilisez pas avant de le réparer, sinon il remplira votre mélange d’une odeur nauséabonde…

Remplir votre seau...

Bac Bokashi cuisine
Seau Bokashi

Tout d’abord, placez le tamis au fond du seau. Saupoudrez ensuite généreusement de son Bokashi dessus. Après cela, ajoutez vos restes de nourriture que vous avez coupés en petits morceaux. Appuyez sur ces restes, ils doivent être aussi serrés que possible pour éliminer les poches d’air.

Ajoutez une autre couche de son par-dessus. N’oubliez pas d’ajouter des couches de son chaque fois que vous ajoutez des restes. Continuez à répéter ces étapes jusqu’à ce que le seau soit plein.

Étape 2 : la fermentation :
Le bokashi est un processus anaérobie, ce qui signifie qu’il fonctionne mieux en l’absence d’oxygène. Une fois le seau fermé, assurez-vous de ne pas déranger les microbes en l’ouvrant.

Pendant ce temps, la seule chose que vous avez à faire est d’ouvrir le robinet une fois tous les quelques jours pour vider le liquide ou le thé Bokashi.

Laissez la fermentation se poursuivre durant deux semaines. Après deux semaines.

Étape 3 : enfouir le contenu dans le sol :

Après deux semaines de fermentation dans le seau, vous devez transférer les restes de nourriture dans une parcelle de terre en jachère.

C’est parfait si vos restes de nourriture ne semblent pas beaucoup transformés. La fermentation dans le seau n’est que le processus de pré-décomposition. Ce n’est pas encore fini…

Pour déplacer les déchets dans le sol, vous devez creuser un trou deux fois plus grand que le volume du seau. Videz le seau dans le trou et couvrez avec beaucoup de terre. Laissez le tout enterré pendant deux semaines.

Lorsque vous allez ouvrir le trou au bout de deux semaines, les restes de nourriture doivent avoir une texture différente. Ils devraient être pour la plupart décomposés. Cependant, il est normal qu’il reste encore des fragments de nourriture encore reconnaissables dans le sol.

Et voilà ! Votre compost est maintenant prêt à l’emploi. Si vous l’aimez plus transformé, vous pouvez attendre encore une semaine avant de l’ajouter à vos plantes.

EN RÉSUMER :

Il faut environ quatre semaines pour que le Bokashi soit terminé. Deux semaines dans le seau Bokashi et deux semaines dans le sol. Après quatre semaines, le mélange résultant est prêt à être utilisé.

Le thé de Bokashi

Le liquide Bokashi que vous avez collecté tout au long du processus est un complément de jardin riche en nutriments. Cependant, ne l’ajoutez pas directement au sol. Vous devez toujours le diluer avec de l’eau. Une bonne règle consiste à mélanger une part de liquide Bokashi avec 100 parts d’eau.

Apprendre la méthode de compostage Bokashi
Apprendre la méthode de compostage Bokashi

Bokashi cuisine / Bokashi kitchen / processus de compostage façon“ Free Farm Kanchanaburi

Pour son Bokashi elle utilise le petit lait de ses fromages pour ensemencer.

Dans mon panier, je mets quelques feuilles de bananier, puis du son de riz et enfin mes épluchures. Et quand j’ai du petit lait, je le verse directement dessus. 

Je vide mon bokashi une fois par mois. La matière fermentée part dans mon gros bac à compost. Cela fermente plus vite et j’arrive à avoir un très beau compost en 6 mois de repos.

Pour le liquide du bokashi, je le dilue à 5% grosso modo, mais je m’en sers sur les parcelles en repos. J’avais essayé au pied de mes plants de légumes, mais ça avait l’air trop fort, même à 5% . Du coup 1 % est une bonne idée . 

Seau avec Robinet à récupérer le liquide bokashi
Le son Bokashi
Déchets de cuisine

Les avantages du pré-compostage Bokashi :

La méthode Bokashi vous permet de stocker les déchets alimentaires et de composter quand vous le souhaitez.

Contrôle des agents pathogènes : la fermentation est assez efficace pour éliminer les agents pathogènes des restes. Contrairement au compostage ordinaire, le compostage Bokashi ne nécessite pas de températures élevées pour éliminer les agents pathogènes. Ils ne peuvent pas survivre dans un environnement anaérobie très acide.

Pas de parasites : le bac Bokashi est complètement scellé, ce qui empêche les parasites de pénétrer à l’intérieur. De plus, comme il est hermétique, il ne dégage aucune puanteur qui attire les plus gros animaux.

Aucune odeur : le Bokashi a une odeur aigre due à la bactérie lactobacille. Cela peut vous convenir ou non. Mais comme nous l’avons mentionné ci-dessus, il est hermétique, donc peu importe, car aucune odeur ne s’en dégage.

Effort minimal : le compostage régulier est un processus assez complexe où vous devez le retourner souvent et surveiller régulièrement la température, l’humidité et le rapport carbone-azote. Vous n’êtes pas obligé de le faire en Bokashi . Une fois que vous avez scellé le seau, le processus se déroule à peu près tout seul.
Compact : un Bac Bokashi est très compact et prend peu de place. Au fur et à mesure que vous pressez les déchets et en enlevez tout l’air, vous pouvez traiter plus de déchets pour le même volume que le compostage ordinaire.

Efficace : le compostage anaérobie Bokashi est très efficace. À la fin du processus, la plupart des restes de nourriture sont décomposés.

Rapide – La vitesse est l’un des principaux avantages du compostage Bokashi . Il peut facilement transformer les restes de nourriture en ajout de sol précieux en aussi peu que quatre semaines !

Compostez la plupart des déchets : si c’est organique, vous pouvez le mettre dans votre bac Bokashi . Même les matériaux les plus difficiles à composter, comme la viande et les os, y sont transformés en douceur.

Sols sains : c’est là que le Bokashi brille le plus. Il fournit au sol un bon nombre de macro et micronutriments. Il ajoute également des milliards de bactéries, de levures et de champignons bénéfiques au sol. Ces microbes agissent comme les éléments constitutifs du système du sol. Le Bokashi est la forme de compost la plus riche, car il y a une perte négligeable de minéraux dans le processus.

Pas de gaz à effet de serre : le Bokashi ne libère aucun gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone et le méthane dans l’atmosphère. Cela rend le processus meilleur que les autres formes de compostage.

Décharges : chaque année, des milliards de tonnes de déchets finissent dans des décharges. Cela endommage l’écosystème et crée un gaspillage considérable. Le compostage Bokashi transforme ces déchets en précieux engrais. Cela réduit la charge sur les décharges tout en résolvant une foule d’autres problèmes

Suwan Organic farmstay

Suwan Organic Farmstay

TÉLÉPHONE :+66 (0) 94 304 24 30

suwanetmanu@gmail.com

Nos formations

Vous pouvez également nous joindre via notre page facebook ou, pourquoi pas, grâce à notre toute nouvelle chaîne youtube dont je vous dévoile ici la toute première vidéo. 


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :