Comment faire et utiliser le thé de compost

Comment faire et utiliser le thé de compost


Quand les gens demandent de quoi nous nourrissons nos plantes, ma réponse est celle-ci : "le thé de compost !" Le thé de compost activement aéré est un engrais naturel biologiquement actif, riche en nutriments, doux et puissant.

Élaboration du thé de compost
Élaboration du thé de compost

Le thé de compost oxygéné (T.C.O.) ou aéré est encore peu connu et utilise en Europe, mais il est déjà bien célèbre aux Etats-Unis où il a été mise au point par Elaine Ingham, spécialiste de la microbiologie du sol. 

Il ne s’agit pas d’un thé qui se déguste dans de jolies tasses en porcelaine, pas dut tout !  Son nom vient du fait qu’il s’agit d’une sorte de macération de compost dans de l’eau.

Le thé de compost est un engrais liquide naturel obtenu en infusant du compost dans de l’eau, avec addition d’air. Le but de la préparation du thé de compost est d’extraire les microbes bénéfiques et les nutriments solubles, puis de les fournir aux plantes sous une forme qu’elles peuvent facilement assimiler et utiliser.

Que sont ces microbes bénéfiques ? Ce sont entre-autre des bactéries, des champignons, des protozoaires et des nématodes, qui ont tous un rôle important dans la santé du sol ! L’utilisation de thé de compost aéré dans votre jardin est un excellent moyen d’améliorer la chaine alimentaire du sol

Dispositif pour faire du thé de compost
Dispositif pour faire du thé de compost
Le thé de compost est un engrais liquide naturel
Le thé de compost est un engrais liquide naturel obtenu en infusant du compost dans de l’eau

Mode d'emploi : comment faire du thé de compost activement aéré

Faire du thé de compost s’entreprend lorsqu’il fait chaud pour que les matières soient à +/- 20°C, et vous devez vous servir d’un bon compost, pas d’un simple « tas d’ordures » ou « tas de fumier ». Le compost doit être de bonne qualité pour que le thé le soit également. Qu’il s’agisse d’un compost d’origine végétale (déchets verts) ou d’origine animale (fumier), il devra être mûr, donc avoir au moins 8 mois, mais pas plus, sinon il sera moins nutritif. La concentration du thé en compost va dépendre de la maturité du compost et de ce que vous voulez en faire. Pour vous lancer, vous devez donc avoir :

  • une grosse poubelle noire en plastique ou grand bac, étanche et propre
  • tissu de filtration ou sac en toile fine
  • 1,5 à 5 kg de compost mûr
  • 50 litres d’eau de pluie (pas d’eau chlorée ou attendez 24h que le chlore s’évapore)
  • Un bulleur à aquarium ou un tuyau bulleur en forme de serpent.
  • Et comme nourriture pour les bons organismes, vous pouvez prévoir du varech, de l’hydrolysat de poisson, de la mélasse ou de l’acide humique… 
comment faire du thé de compost activement aéré
Comment faire du thé de compost activement aéré

Préparez vos cuves de brassage :

Ajoutez de l’eau déchlorée à vos cuves de brassage. Si nécessaire, laissez reposer votre eau pendant un jour ou deux pour laisser évaporer le chlore. Si vous faites du thé de compost dans des seaux de 20 litres, remplissez-les. Nous laissons généralement quelques centimètres d’espace sur le dessus pour laisser place aux bulles et à la mousse. 

Infuser et nourrir :

Plongez votre sac de thé de compost dans le récipient d’infusion. Tout comme vous le feriez avec un sachet de thé, plongez le sachet dans l’eau plusieurs fois pour l’humidifier et favoriser l’infusion. Attachez la longueur supplémentaire de ficelle à la poignée du seau. Ou si vous utilisez un autre dispositif, attachez le sachet de sorte qu’il trempe dans l’eau.

À ce stade, ajoutez une source de nourriture supplémentaire pour les microbes – à moins que vous n’ayez déjà ajouté de la farine de varech à l’étape précédente. Vous pouvez ajouter 1/3 tasse de mélasse biologique à chaque seau de 20 litres lors de chaque infusion. Vous pouvez utiliser de l’extrait d’algues à la place de la farine de varech, ou même uniquement de la mélasse, comme nous le faisons et cela fonctionne très bien.

Aérer : 

Insérez votre dispositif de distribution d’air (pierre à air, bubble snake, etc.) dans le récipient d’infusion. Idéalement, il devrait reposer sur le fond du seau, avec le sachet de thé suspendu au-dessus. Cela empêche le sac de reposer directement sur le dispositif.

Allumez la pompa à air et laissez le thé de compost bouillonner pendant 24 à 48 heures. C’est le délai idéal pour une activité microbienne et une extraction des nutriments optimales.

Le thé de compost aéré doit idéalement être protégé des températures extrêmes durant son infusion. Une chaleur excessive et la lumière du soleil ou des températures glaciales peuvent avoir un impact sur l’activité microbienne.

Utilisez votre thé sans attendre !

À la fin de la période d’infusion, préparez-vous à utiliser immédiatement votre thé fini dans le jardin. Le thé de compost activement aéré devient anaérobique très rapidement, et ses bienfaits et sa force se dégradent rapidement. Par conséquent, nous vous recommandons d’utiliser votre thé de compost dans l’heure ou deux qui suivent le retrait de la source d’air. Plus c’est rapide, mieux c’est !

La dilution du thé de compost se fait en général à 10%, c’est-à-dire 1 litre de thé pour 9-10 litres d’eau. Il y a deux façons de se servir du thé de compost dilué au jardin :

  • en pulvérisation foliaire (dessus et revers des feuilles + tiges) ;
  • en arrosage du sol.

L’application du thé de compost se fait à l’abri des rayons du soleil, lorsque le ciel est couvert, ou l’aube, sur un sol humide ou encore, un minimum, sur des végétaux ne manifestant pas un manque d’arrosage. Les périodes d’utilisation couvrent le début de l’automne, avant la chute des feuilles, ainsi que le printemps, en fonction des besoins, avec une fréquence qui peut être de 3 semaines ou plus rapide (1 semaine) selon les besoins.

Après quelques expériences, vous maitriserez mieux et vous saurez ajuster en fonction du compost utilisé, de sa maturité, des additifs éventuels, etc.

Il ne faut pas trop concentrer le mélange, vous risquez de voir vos végétaux grandir trop rapidement et être alors plus sensibles aux maladies. Tout cela reste très empirique. À vous de vous lancer maintenant !

Pourquoi c'est mieux le thé de compost oxygéné (T.C.O.) ou aéré ?

Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre compost et créer le meilleur thé possible, infuser du thé de compost activement aéré est la solution ! En introduisant de l’air et une source de nourriture pour les microbes bénéfiques, leurs populations dans le thé augmentent par milliers.

Le processus de fabrication du thé de compost activement aéré améliore considérablement la résistance et l’efficacité de votre compost de départ. Cependant, le processus ne fera que multiplier les organismes et les nutriments qui se trouvent déjà dans votre compost brut utilisé pour infuser le thé. Par conséquent, il est important de commencer avec des matières de haute qualité, bien vieillies et correctement compostées…

Aussi… les conditions anaérobies pendant le brassage peuvent entraîner la croissance de certains microbes assez nuisibles et produire également des métabolites très nuisibles. Il est préférable d’éviter les concentrations d’oxygène extrêmement faibles durant le brassage de votre thé. 

Utilisation dut thé de compost
L’utilisation de thé de compost aéré dans votre jardin est un excellent moyen d’améliorer la chaine alimentaire du sol.

Quels sont les avantages de l'utilisation du thé de compost ?

  • Ce type de thé améliore la capacité du sol à retenir les nutriments. Les éléments nutritifs du sol ruisselleront et s’épuiseront moins rapidement. Par conséquent, il est moins nécessaire d’utiliser d’autres engrais.
  • Une population enrichie de microbes bénéfiques, introduits via le thé de compost, peut augmenter la biodisponibilité des nutriments pour les plantes. Ils décomposent la matière organique et libèrent les minéraux. Cela signifie que les plantes peuvent absorber plus facilement les nutriments du sol.
  • Une chaine alimentaire du sol saine peut protéger le sol et les plantes contre la pollution. Par exemple, un sol riche en compost est excellent pour réduire les impacts, l’absorption et la concentration d’agents pathogènes, de contaminants, de produits chimiques et de métaux lourds qui peuvent être introduits ou présents dans le sol.
  • Ce thé peut aider à améliorer les propriétés de rétention d’humidité des sols. Cela prévient le stress des plantes en maintenant un sol plus uniformément humide et réduit le besoin d’arrosages.
  • On rapporte que les plantes nourries au thé de compost non seulement deviennent plus fortes, mais ont également un système immunitaire renforcé et une meilleure capacité à résister aux maladies.
  • En plus, il augmente la capacité des plantes à récupérer après un stress tel que la sécheresse ou les ravageurs

7 ingrédients sont nécessaires à l'élaboration du thé de compost aéré...

1. Le compost :

Comme je vous l’ai déjà expliqué, la qualité de votre thé aéré est directement liée à la qualité de votre compost de départ ! Tout ce qui se trouve dans ce compost va être multiplié. De nombreux types de compost peuvent être utilisés pour faire du thé de compost aéré, bien qu’ils puissent fournir un produit final légèrement différent…

Peu importe le type de compost que vous choisissez d’utiliser, assurez-vous qu’il est bien vieilli, équilibré et correctement décomposé. Par exemple, n’utilisez pas de fumier animal frais ou de compost anaérobique qui sent très mauvais !

2. Le contenant pour le brassage :

Celui-ci est ultra-simple… Pour un potager de grandeur moyenne, un seau de base de 20 litres est suffisant pour faire du thé de compost aéré. Les jardins plus grands ou les fermes peuvent choisir d’utiliser des réservoirs plus grands. Si c’est important pour vous, il existe des seaux en plastique de 20 litres de qualité alimentaire.

Vous pouvez commencer à brasser du thé de compost aéré en utilisant un seau de 20 litres et par la suite ajouté de plus en plus de seaux à votre routine de brassage. Avec l’aide d’une pompe à air multiport (décrite au n ° 4 ci-dessous), vous pouvez brasser jusqu’à six seaux de 20 litres à la fois !

3. Le sachet à thé :

Et voici pourquoi ce nom « thé de compost » ! Le compost doit être contenu et trempé dans un petit sac, tout comme le serait le thé.  L’idée est de créer un sac respirant pour permettre l’échange de microbes et de nutriments entre le compost et l’eau, mais qui ne laissera pas passer trop de grosses particules.

Vous pouvez fabriquer des sacs à partir de toile de jute ou des sacs filtrants en nylon pour peinture, ils fonctionnent parfaitement et sont facilement disponibles. L’étamine peut fonctionner si elle est utilisée en plusieurs couches, mais peut être plus difficile à réutiliser. Il existe également sur le marché des sachets de très bonne qualité et ultra-durables – prêts à être utilisés

Credit: https://homesteadandchill.com/
Photo credit: https://homesteadandchill.com/

4. La source d’air :

Comme son nom l’indique, le thé de compost aéré a besoin d’air ! Une pompe à air est utilisée pour introduire de l’oxygène dans votre infusion de thé de compost. Vous pouvez utiliser une pompe d’aquarium de base, cela fonctionne… Mais pour être honnête, une pompe à air un peu plus puissante et qui dispose de plusieurs ports pour que vous puissiez préparer plusieurs seaux à la fois serait parfaite.

5. Une pierre aérateur diffuseur :

Ou un aérateur de thé de compost, un « Bubble Snake » plus facile à nettoyer et produisant plus de bulles.

6. Source de nourriture microbienne :

En plus du compost lui-même, d’autres nutriments sont souvent ajoutés aux infusions de thé de compost aéré. Le but est de nourrir les micro-organismes du thé, et ainsi d’augmenter leur activité et leur quantité.

Les ajouts courants comprennent le varech, l’hydrolysat de poisson, la mélasse et l’acide humique…

7. De l’eau déchlorée : 

Autant que possible, l’eau utilisée pour infuser le thé de compost aéré doit être exempte d’agents désinfectants tels que le chlore ou les chloramines. Ceux-ci sont destinés à tuer les micro-organismes, donc l’utilisation d’eau chlorée va à l’encontre de notre objectif ! Vous pouvez utiliser de l’eau de pluie captée de citernes pluviales par exemple.

Si vous utilisez de l’eau de ville qui utilise du chlore liquide ou gazeux comme désinfectant, vous pouvez simplement remplir vos seaux un jour ou deux à l’avance, les laisser reposer au soleil et la majeure partie du chlore devrait se dissiper. Malheureusement, les chloramines ne s’évapore pas de la même manière que le chlore. Une autre solution consiste à utiliser de l’eau filtrée. Ces filtres à charbon qui se fixent à votre tuyau pourraient vous aider.

Notre cuve de brassage maison

Cuve de brassage vortex
Cuve de brassage vortex
Arrosage au thé de compost
Arrosage au thé de compost
Dispositif facile pour faire du thé de compost
Dispositif facile pour faire du thé de compost
Cuve de brassage maison
Cuve de brassage maison qui crée un vortex
Thé de compost VS lixiviat de lombricompostage...

Thé de compost VS lixiviat de lombricompostage...

Je voudrais également souligner un point de confusion… De nombreux jardiniers confondent le thé de compost et le jus de compost ( lixiviat ) que l’on récolte au fond du lombricompost.

Le processus et les instructions que vous venez de lire ci-dessus aboutit à une solution de thé de compost aérobique. Ce n’est PAS la même chose que le liquide ou le ruissellement qui peut être collecté au fond d’un lombricomposteur qui est du lixiviat, et c’est anaérobique.

Le Lixiviat (Le lombrithé), est un produit fabuleux, qui vient booster naturellement vos plantes ou arbres, grâce à tous les éléments contenus dedans.

Le lombrithé est plein de bons nutriments pour les plantes. Vous savez les fameux NPK qu’on voit régulièrement mentionnés sur les sacs d’engrais, et bien votre lombrithé maison en contient, vous n’aurez plus besoin d’en acheter désormais.

Il est conseillé de le conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur, et seulement pendant quelques semaines. Déjà après 2 semaines, il perd beaucoup de nutriments.

Comment utiliser son lombrithé ?

Étant très puissant, il est indispensable de diluer le lombrithé :
1 volume de lombrithé pour 10-15 volumes d’eau.

Parlons un peu d'Elaine Ingham...

Elaine Ingham est une microbiologiste américaine et chercheuse en biologie du sol et fondatrice de Soil Foodweb Inc. Elle est connue comme un chef de file en microbiologie du sol et en recherche sur la chaine alimentaire du sol, elle est l’auteur de l’USDA’s Soil Biology Primer. 

C’est Elaine Ingham qui a remis le thé de compost au gout du jour.

Voici la liste de ses livres en Anglais

Wikipédia (anglais)

Vous désirez plus de précision ? N’hésitez pas à nous demander conseil ! 

Suwan Organic farmstay

Suwan Organic Farmstay

TÉLÉPHONE :+66 (0) 94 304 24 30

suwanetmanu@gmail.com

Nos formations

Vous pouvez également nous joindre via notre page facebook ou, pourquoi pas, grâce à notre toute nouvelle chaîne youtube dont je vous dévoile ici la toute première vidéo. 


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :