Natural farming workshop

Le riz au jasmin Thaïlandais, très estimé dans le monde entier !


Le riz au jasmin thaïlandais a reçu le prix du meilleur riz au monde pour 2021 par l'Association des marchands de riz des États-Unis. La compétition c'est tenue du 7 au 9 décembre 2021, à Dubaï. Le riz au jasmin de Thaïlande, à savoir "Khao Hommali 105", cultivé principalement dans la région du nord-est, a remporté le prix du meilleur riz deux années de suite ! Ce prix hautement estimé montre les efforts fructueux de la Thaïlande pour améliorer la qualité de son riz. Le volume des exportations de riz devrait augmenter cette année et l'année prochaine pour atteindre plus de 6 000 000 de tonnes...

Le riz au jasmin a quel goût? Le riz au jasmin a une saveur douce et de noisette et un arôme distinctif de maïs soufflé beurré et de fleurs parfumées. Il ne colle pas comme le font de nombreuses autres variétés « collantes » gluantes et a une texture légère, duveteuse et délicate…

Le riz, introduction et petite histoire…

riz wwoofing woofing thaiandeLe riz, (Oryza sativa), céréale féculente comestible et la plante graminée (famille des Poaceae) par laquelle il est produit. Environ la moitié de la population mondiale, y compris la quasi-totalité de l’Asie de l’Est et du Sud-Est, dépend entièrement du riz comme aliment de base ; 95 pour cent de la récolte mondiale de riz est consommée par les humains. Le riz est cuit par ébullition, ou il peut être moulu en farine. Il est consommé seul et dans une grande variété de soupes, d’accompagnements et de plats principaux dans les cuisines asiatique, moyen-orientale et de nombreuses autres cuisines. D’autres produits dans lesquels le riz est utilisé sont les céréales pour petit-déjeuner, les nouilles et les boissons alcoolisées telles que le saké japonais.

Les premières preuves archéologiques de la culture du riz proviennent du centre et de l’est de la Chine et datent de 7 000 à 5 000 avant notre ère. Plus de 90 pour cent du riz mondial est cultivé en Asie, principalement en Chine, en Inde, en Indonésie et au Bangladesh, avec de plus petites quantités cultivées au Japon, au Pakistan et dans divers pays d’Asie du Sud-Est. Le riz est également cultivé dans certaines régions d’Europe, en Amérique du Nord et du Sud et en Australie. En Afrique, on les trouve dans les zones de savane et de forêt sèche où les précipitations annuelles se situent entre 600 et 1 500 mm. Sur les ustalfs bien drainés, la culture du riz pluvial est itinérante.

La plante de riz cultivée est une graminée annuelle et atteint environ 1,2 mètres de hauteur. Les feuilles sont longues et aplaties et sont portées sur des tiges creuses. Le système racinaire fibreux est souvent large et étalé. La panicule, ou inflorescence (grappe de fleurs), est constituée d’épillets portant des fleurs qui produisent le fruit, ou grain. Les variétés diffèrent grandement par la longueur, la forme et le poids de la panicule et par la productivité globale d’une plante donnée…

Cette céréale essentielle peut être produite dans des conditions écologiques extrêmement différentes, des grandes plaines côtières plates aux terrasses montagneuses, jusqu’à 2700m dans l’Himalaya et sur l’équateur ou même jusqu’à 53 degré de latitude nord dans la province chinoise de
Heilongjiang…

Le riz, Oryza Sativa
Le riz, Oryza Sativa
riz thaïlandais, riz pilaf, riz basmati, labour
Jeunes plants de riz
L'utilisation de jeunes plants en bon état est essentielle.
riz thaïlandais, riz pilaf, riz basmati, semis
riz thaïlandais, riz pilaf, riz basmati, collant
riz, riz pilaf, riz basmati, repiquage

Le riz a besoin d'eau...

La culture du riz consomme beaucoup d’eau, mais une partie de celle-ci est recyclée : le riz a besoin d’eau pour l’évapotranspiration, l’infiltration et la percolation, ainsi que pour des opérations culturales comme la préparation du sol et le drainage.

La riziculture inondée favorise la percolation et la recharge des nappes phréatiques ainsi que le contrôle des inondations : les parcelles entourées de digues ont une capacité de stockage significative en eau pendant les fortes pluies et empêchent la croissance des mauvaises herbes dans les rizières, évitant l’utilisation des herbicides ou réduisant de ce fait la quantité de travail exigée.

Qu’il s’agisse des terrasses ou des grandes plaines, une chose reste : grâce à des digues de 40 à 60 cm, les paysans assurent un niveau d’eau de 10 cm dont le riz a besoin pour se développer, de la semence à la récolte.

En bref, les étapes de la culture du riz

  • Il faut que les semences gonflent et germent dans l’eau, on fait germer les jeunes plants dans un pépinière…
  • Pendant que le riz croît dans la pépinière, le paysan vérifie l’état de la rizière. Les diguettes sont réparées, les canaux d’amenée de l’eau sont nettoyés (les débris végétaux décomposés qui les encombrent sont déposés dans les champs où ils serviront d’engrais).
  • Puis commence la période des labours…
  • Vient ensuite le repiquage dans les champs inondés.
  • Cinq à six mois plus tard, le riz peut être récolté :
    • Trois semaines avant la récolte, l’eau est évacuée.
    • Les panicules sont coupées à la faucille, puis séchées au soleil.
    • Le battage s’effectue sur le sol ou sur des planches.
    • Les grains obtenus sont vannés, pour que le vent emporte la glume. Mais de nos jours les processus sont de plus en plus mécanisés.

Dans beaucoup de petits villages du nord-est de la Thaïlande, en Isaan, la culture de « subsistance » a tendance a oublier les traditions, pour aller plus vite, travailler moins dur, l’entraide disparait et les paysans s’endettent pour acheter les divers engrais et désherbants chimiques qu’ils utilisent sans penser aux conséquences… Le processus est réduit au minimum: labourage, semailles, on laisse faire et on récolte ! Le comble du comble c’est que ceci donne lieu à une situation qui serait risible si elle n’était tragique…

Beaucoup de petits fermiers n’ont pas assez de riz pour manger toute la saison et vont donc emprunter du riz à celui qui en a assez…

Les champs de riz en Isaan
Les champs de riz, la mer verte de l'Isaan...
Cultivateur de riz Sisaket, Thaïlande
Petit cultivateur de riz à Sisaket en Thaïlande

Comment cela se passe-t-il chez Suwan et Manu ???

Suwan Organic Farmstay est une ferme de 32.000 m2, entre biotope et biocénose. Nous y cultivons les vertus d’une expérience éco-responsable. Situé dans le nord de la Thaïlande, niché à 20 km de la ville d’Udon Thani et hors des sentiers battus.

Tout est parti d’une rencontre, du partage de deux cultures différentes mais d’une passion commune pour une vie saine et naturelle… 

Mais qu’est ce qu’une passion si elle ne peut être partagée ? Nous avions quelques hectares de terres agricoles, une bonne expérience de la permaculture, de l’agriculture organique et des cultures bios. Au gré de nos rencontres et de nos partages sur divers espaces sociaux nous avons pris conscience que de nombreuses personnes avaient les mêmes envies, les mêmes passions, les mêmes désirs de ce savoir faire, de ce savoir vivre. il ne leurs manquait que les bases, l’expérience, l’immersion.

Donc, lors de notre installation, priorité à été donnée pour un retour aux origines, mais avec quelques améliorations. Retour vers une couverture forestière certes, mais en l’améliorant grace au concept de l’agroforesterie, de forêt comestible, de jardin-forêt…

Lors de notre installation, nous avions déjà créé une micro forêt comestible. En deux ans et demi, nous avons déjà doublé cette surface. Et à ce jour nous avons près de 500 arbres fruitiers sous serre qui attendent d’être plantés. Au niveau des arbres déjà plantés nous avons quantité de variétés, jugez par vous-même : Durian , avocat , figue , mangue , pomme cannelle, cacao , rambousten , mangousten , papaye , banane, citron , cocotier , noix de cagou , macadémia , teck , tamarin , litchi , jackier , goyave , longan , sapotille , pomelo , grenade , fruit de la passion , jube , orange , pomme de rose , santol , murier sauvage , kafal , olive , pegase , café , mafai , chataigne , neem , pomme sucrée , abricot , moringa , avocat …

Dans notre ferme organique nous utilisons la méthode du Na Dum (Na est le champ de culture, Dum est l’action de planter). Le Na Dum nécessite plusieurs parcelles. Chacune d’elles permet de repiquer le riz selon sa croissance. Ainsi, une première parcelle permet la germination et la création de semis. Une fois les semis assez matures on les plante dans des parcelles préparées. Ainsi de suite. Elle permet d’avoir un riz d’une excellente qualité grâce à la sélection et au repiquage systématique.

Les différentes variétés de riz thaïlandais que nous cultivons chez Suwan Organic Farmstay

Le riz au jasmin de Thaïlande
Le riz au jasmin de Thaïlande

Riz au Jasmin "hom mali"

Le riz THAI HOM MALI thaïlandais est bien connu pour sa texture particulièrement tendre et son arôme naturel unique. Il est également connu sous le nom de riz au jasmin thaïlandais de qualité supérieure, il est souvent considéré comme le meilleur riz au monde…

Riceberry de Thaïlande
Le Riceberry de Suwan Organic Farmsaty

Le Riceberry (notre préféré)

La Thaïlande possède une diversité de grains de riz, mais le riz Riceberry est l’un des rares qui se démarque parmi les autres, grâce à sa couleur violet foncé unique et sa forme à long grain. C’est un croisement entre le riz Hom Nil et le KhaoDok Mali 105.

  • Le riz Riceberry est riche en antioxydant.
  • Le riz Riceberry aide à réduire le taux de cholestérol.
  • Le riz Riceberry a un indice glycémique (IG) moyen à faible.
  • Le riz Riceberry est riche en fibres.
Riz gluant en Thaïlande

Le riz gluant thaïlandais

En thaï, le riz gluant est appelé khao niow (ข้าวเหนียว), ce qui signifie littéralement riz gluant.
Le riz gluant est un type de riz extrêmement collant – en fait, lorsque vous le ramassez avec vos doigts, il collera à vos doigts et vous pourrez le façonner en petite boule.
Les grains sont gluants, comme de minuscules petits vers gommeux… Lorsque vous regardez du riz gluant cru, il ressemble presque au riz à grains longs normal, mais vous remarquerez que la couleur est plus blanche et laiteuse – il n’est pas du tout transparent.

Le riz gluant thaïlandais est plus calorique et prend plus de temps à digérer que le riz ordinaire. C’est l’une des raisons pour lesquelles manger du riz gluant est si courant pour les agriculteurs et les ouvriers en Thaïlande – pour avoir une énergie durable.

Riz gluant noir de Thaïlande

Le riz gluant noir

Le riz gluant noir est un type de riz gluant à grains entiers utilisé pour faire des desserts en Thaïlande et dans un certain nombre d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Il a une couleur noire mauve naturelle et éclatante et, une fois cuit, il a une saveur de noisette avec une texture crémeuse et collante semblable à celle d’un pudding.

Voici 11 avantages et utilisations du riz noir.

  • Bonne source de plusieurs nutriments.
  • Riche en antioxydants.
  • Contient le composé végétal anthocyane.
  • Peut améliorer la santé cardiaque.
  • Peut avoir des propriétés anticancéreuses.
  • Peut favoriser la santé oculaire.
  • Naturellement sans gluten.
  • Peut aider à perdre du poids.
  • Peut réduire votre risque de stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD)
  • Diminue le taux de sucre dans le sang.

Si vous avez un projet similaire au nôtre, si vous êtes attiré par tout ce qui est lié à la permaculture et à l’autosuffisance, alors ne manquez pas les différents stages que nous proposons au cours de l’année.
Ceux-ci sont animés par des professionnels reconnus et sont effectués dans notre ferme.

Stage de permaculture

Atelier de natural farming et construction naturelle

Stage certifié de permaculture

Stage de cuisine thaï en immersion

riz thaïl, riz pilaf, riz basmati, botte

Vous pouvez aussi lire ceci:


2 réflexions sur “Le riz au jasmin Thaïlandais, très estimé dans le monde entier !”

  1. A quelle etape le jasmin est-il introduit ou mele au riz ? On dit riz au jasmin alors j’aimerais savoir. C’est vraiment le meilleur riz du monde. Merci pour votre article.

    1. Bonjour,

      Un grand merci pour votre message !
      Je suis désolée pour cette réponse tardive, en fait, le jasmin n’intervient pas du tout dans la culture du Hom Mali.
      Le nom thaï, Hom mali a juste été traduit par le terme riz au jasmin, mais ce n’est qu’un nom, c’est l’appellation du riz.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :