Tomate en Thaïlande : culture, entretien et astuces

Tomate en Thaïlande : culture, entretien et astuces

Tomate en Thaïlande : Introduction

A Suwan Organic Farmstay, dans le cadre de la culture des tomates, nous avons procédé à un expérience avec des graines bios provenant d’Australie.
Le but de cette expérience était de cultiver la tomate en Thaïlande selon deux méthodes différentes : soit en pleine terre, soit via de simples buttes de permaculture.

Les buttes de permaculture

tomate en thailande, Thaïlande, cultiver, planter des tomates en thailande, récolte, récolterNous avons préparé une butte en mode permaculture de manière simple afin de pouvoir planter directement. Pour cette expérience nous avons créé la butte au fur et à mesure en la chargeant de compost, much, déchets verts.

Une fois la butte finie nous l’avons recouverte de paille de riz, denrée précieuse et bien utile que nous récupérons tous les ans lors de la récolte du riz.

Pendant la réalisation de ces buttes, nous avons débuté les semis avec nos graines bio australiennes.

Une fois nos pousses de tomate plantées dans les buttes de permaculture, nous avons opté pour un arrosage unique en fin d’après midi, lorsque le soleil commence à décliner.

Nous avons bien sûr associé quelques « amis » qui s’entendent bien avec la tomate en Thaïlande, comme par exemple la salade, l’ail ou encore le concombre.

Concernant l’entretien des plants nous avons opté pour un pesticide bio fait maison sans oublier la taille.

Pour permettre aux plants de tomates de ne pas s’effondrer sous leur poids, nous avons placé un support sur lequel était attachés de nombreux tuteurs sous forme de fils en nylon. Cette initiative se montrera bien utile tant les plants ont gagné en poids lors de leur croissance.

En conclusion : gros rendement de la plante, importante production, des grosses tomates gouteuses

La pleine terre

tomate en thailande, Thaïlande, cultiver, planter des tomates en thailandeAvec l’autre moitié des semences bio australiennes, nous avons à nouveau procédé à la réalisation de semis de la même manière

Avant de planter les semis , le terrain a été labouré .

Une fois avoir planté les semis dans le terrain labouré vu notre manque d eau nous avons été obligé d’inonder une ou deux fois par semaine en pompant l’eau dans un étang.

Pour les pesticides, même recette bio faite maison et bien sûr toujours le principe de la taille mais au final un résultat très médiocre par rapport aux buttes de permaculture.

En conclusion : les plants de tomate ne se sont quasi pas développés. La récolte fut assez pauvre, très décevante face aux résultats des buttes de permaculture.

Nous allons bien sûr tirer les enseignements de ces deux essais, voir comment nous pouvons améliorer ce qui fonctionne le mieux et augmenter ainsi le rendement, la qualité et la saveur de ces graines bio. Ainsi notre tomate de Thaïlande pourra agrémenter les nombreuses recettes de cuisine thaï que nous proposons dans nos activités.

Laisser un commentaire

Fermer le menu